L’isolation des murs est-elle éligible aux aides à la rénovation énergétique ?

isolation des murs

L’isolation des murs est bel et bien éligible aux aides à la rénovation énergétique ! Les raisons à cela sont nombreuses, à commencer par l’amélioration des performances énergétiques dont bénéficient le bâtiment concerné. Découvrez au fil de cet article quelles sont les aides financières possibles et quels sont les avantages de ces travaux de rénovation.

Pourquoi l’isolation des murs est-elle éligible aux aides à la rénovation ?

L’isolation des murs est éligible aux aides à la rénovation car cette opération améliore considérablement la performance thermique du bâti. De ce constat découlent plusieurs conséquences positives après avoir isolé vos parois murales :

  • ·        En isolant les parois murales, vous limitez les déperditions thermiques du logement. Or, jusqu’à 25% des pertes de chaleur d’un bâtiment mal isolé ont lieu au niveau de murs. Ces travaux d’isolation thermique vous permettent donc de réaliser des économies d’énergie en proportion.
  • ·        Ces gains énergétiques vous permettent d’alléger le montant de vos factures d’énergie.
  • ·        Vous améliorez votre confort thermique tout au long de l’année en conservant la chaleur à l’intérieur en hiver et en maintenant des températures agréables dans vos pièces en été.
  • ·        Des murs bien isolés vous permettent de moins solliciter votre système de chauffage, donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer l’empreinte environnementale de votre habitation.
  • ·        En rénovant votre bien immobilier, vous le valorisez sur le marché de l’immobilier.
  • ·        En tant que propriétaire bailleur, vous n’êtes plus sujet aux interdictions de louer des passoires énergétiques si ces travaux vous permettent d’améliorer votre statut énergétique.

Pour toutes ces raisons, l’isolation des murs est éligible aux aides à la rénovation énergétique. Ceci afin d’inciter les Français à rénover leurs biens.

En quoi consiste l’isolation des murs ?

L’isolation des murs peut s’effectuer de plusieurs manières différentes, par l’intérieur ou par l’extérieur. Pour chaque méthode, diverses techniques existent :

  • ·        Isolation des murs par l’extérieur : cette méthode présente l’avantage de ne pas affecter la surface habitable du bâtiment, mais est plus onéreuse que par l’intérieur et modifie l’apparence extérieure de votre logement. Plusieurs techniques sont possibles, à l’image de l’isolation sous bardage ou de l’isolation sous enduit par exemple.
  • ·        Isolation des murs par l’intérieur : moins chère, elle présente néanmoins l’inconvénient de réduire la surface habitable de votre habitation et condamnes les pièces concernées durant les travaux. Elle peut s’effectuer en collant ou en vissant des panneaux isolant au mur, ou encore par soufflage ou projection d’un isolant en vrac derrière un panneau de parement.

Le choix de la méthode à employer dépend de l’agencement de votre logement, des éventuelles règles de l’urbanisme ou architecturales, ainsi que des avantages et des inconvénients de chaque technique pour votre habitation.

Quelles aides pour isoler vos murs ?

L’isolation des murs est éligible à la prime énergie du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) qui se cumule avec le dispositif MaPrimeRénov’, la subvention gouvernementale qui remplace l’ancien crédit d’impôt à la transition énergétique. A elles deux, ces aides financières vous permettent de financier jusqu’à 90% du montant de votre opération.

Outre ces deux primes énergie, d’autres aides financières peuvent s’ajouter. C’est le cas de l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000 euros remboursables sur une période de 20 ans dans le cas d’une rénovation globale et performante. C’est aussi le cas de certaines aides locales peut-être proposée par votre collectivité territoriale, ainsi que de la TVA au taux réduit de 5,5%.

Vous l’aurez compris, ces aides ont été mises en œuvre afin de pousser à la transition énergétique sur l’ensemble du territoire, tout en visant la neutralité carbone d’ici 2050, comme évoqué ici.

Quel carrelage de sol choisir ?
Dommage ouvrage particulier et travaux de rénovation : comment ça marche ?